Une entrée sur la scène hip-hop sud-coréenne : le label AOMG

                Avec l’ascension de la pop sud-coréenne, le hip-hop sud-coréen devient également de plus en plus reconnu mondialement. Dans une société coréenne bercée par le hip-hop depuis les années 90, de nombreux artistes éclosent et portent ce phénomène vers de nouveaux horizons. On distinguera le rap populaire, en général utilisé au milieu de chansons plus pop pour rythmer, et le rap underground, considéré comme faisant partie du « vrai » hip-hop.

                Au milieu de la myriade de labels musicaux sud-coréens, un label se détache. Nommé « AOMG », il a été créé en 2013 par Jay Park qui est l’un des artistes hip-hop les plus appréciés et connus de Corée du Sud – si ce n’est « le » plus –. Ce label indépendant a donc pour but de promouvoir des artistes hip-hop plus ou moins « underground ». De plus, en 2014, Jay Park est rejoint par Simon Dominic, très respecté dans le milieu, qui devient le co-PDG. Il démissionne de ce poste en juillet 2018 après la sortie d’un morceau intitulé « Me No Jay Park » où il explique son incapacité à assumer ce poste et son envie de rester « simple » rappeur.

Jay Park

                Premièrement, commençons par introduire le PDG, Jay Park. Né aux Etats-Unis où il s’est pris de passion pour le hip-hop et la breakdance, il auditionne pour un des plus gros labels musicaux de Corée où il est accepté. Il déménage donc en Corée du Sud où il reçoit un entraînement intensif en chant, danse, rap et langue coréenne puis débute dans un groupe de K-Pop. Sa carrière s’arrête momentanément suite à un scandale sans grand fondement qui s’est ensuivi par le harcèlement des internautes sud-coréens. Puis il revient en 2010. En l’espace de 3 ans et malgré les efforts de son ancien label pour le faire exclure des programmes télévisés, il devient l’un des plus gros artistes hip-hop du pays. Il est même devenu l’un des juges d'”Asia’s Got Talent” depuis la saison 2.

Ces chansons les plus populaires sont probablement « Me Like Yuh », « All I Wanna Do » ou « Yacht ».  Et bien sûr, « Mommae » que vous pouvez retrouver juste en dessous. Cette chanson est un hymne aux formes féminines, et fait apparaître des artistes hip-hop tels que Simon Dominic, Zico ou encore Beatbox DG.

Simon Dominic

                Ensuite arrive l’ancien co-PDG du label, Simon Dominic. De son vrai nom Jung Ki Seok, Simon D est né tout au sud de la Corée, à Busan, d’où il tire son accent très caractéristique et ses expressions locales qui ont beaucoup contribué à sa popularité. Né dans une famille pauvre et dans une ville non familière du hip-hop, il poursuit difficilement son rêve. Dès le collège, il crée son premier groupe de hip-hop. Il rappe en underground dans sa ville, loin de la capitale. A à peine 16 ans il est officiellement considéré comme le rappeur représentatif de Busan. En 2009, il forme un duo de hip-hop avec E-Sens, rappeur underground qui, lui, vient de Daegu. Ce groupe appelé « Supreme Team » sort alors des morceaux qui sont devenus incontournables dans le hip-hop sud-coréen. Pour n’en citer qu’un : « Dang dang dang ».

En 2013, E-Sens part du groupe. Cependant, le succès ne s’arrête pas pour Simon D qui devient co-PDG du label AOMG, puis qui devient producteur de la cinquième saison de la fameuse émission underground « Show me the Money ». On peut retrouver « Won(₩) & Only » ou encore « Simon Dominic » dans ses chansons les plus populaires. Ce dernier titre, reprenant son pseudonyme, a pris la première place des classements musicaux en Corée du Sud. Il y explique son parcours, détaillant ses espoirs et l’évolution de son rap, les comparant avec ses regrets et ses transformations. Le tout accompagné de sa voix caractéristique, très rauque, et d’un refrain entraînant.

Gray

                Le suivant est entré dans le label AOMG au moment de sa création et a fait le chemin aux côtés de Jay Park depuis. Gray n’est pas seulement un chanteur et rappeur hip-hop mais également producteur et arrangeur musical essentiel au label. Il collabore avec énormément d’artistes phares de la scène hip-hop, via des featurings ou en produisant des chansons. Par ailleurs, il n’a que très peu de chansons solos. De plus, il fait partie du crew VV:D aux côtés de Crush, Loco, Elo et Zion.T. Pour citer quelques morceaux populaires, « Late Night », « We Are » où il apparaît en featuring ou encore « Good » retranscrivent bien l’atmosphère particulière de Gray.

Loco

                Pour finir, il est important de présenter Loco. Ce talentueux rappeur était un inconnu du public lorsqu’il gagne la célèbre émission hip-hop de survie « Show me the Money ». Cependant, il signe un contrat avec une agence ayant peu de moyens financiers. Il reste bloqué pendant un an, les frais d’annulation étant exorbitants. Jay Park, impressionné par les capacités de Loco, décide de payer lui-même l’annulation du contrat afin de le prendre sous son aile. Un coup de maître pour le PDG et pour Loco, puisque son premier titre « Hold Me Tight » est vite devenu un large hit dans toute la Corée. Rappeur un peu moins underground que ses collègues, son visage et ses paroles candides s’associent à son flow dans un mélange frais et étonnant. Bien sûr « Hold Me Tight » mais aussi « Too Much », “Respect” ou plus récemment la fantastique chanson « Don’t Give » ont tous été un succès.

Concept du label

               S’ajoutent à la liste d’autres artistes respectés comme Woo Won Jae, Ugly Duck, Elo, Cha Cha Malone, DJ Pumkin, DJ Wegun et la seule artiste féminine du groupe, Hoodie. Au sein de ce label, les collaborations sont multiples et régulières. C’est pourquoi il y a beaucoup de featurings entre les différents membres, et que la plupart des chansons sont composés par les artistes du même label. Cet organisme entretient un espace propice à la création et à la collaboration dans une atmosphère très hip-hop, loin du “business musical”. C’est aussi ça l’essence du hip-hop sud-coréen, une famille et de l’authenticité. Le concept de loyauté y est par conséquent très important. C’est par ailleurs ce que reproche Jay Park dans son diss à l’encontre de son ancien patron JYP.

Sur ce, on vous laisse apprécier ce morceau de Woo Won Jae en featuring avec Loco et Gray.

Si vous aimez le hip-hop et souhaitez enregistrer votre prochaine mixtape, vous pouvez faire appel à RekYou.

Si vous êtes un studio, créez votre annonce sur RekYou.

Retrouvez également des conseils sur comment préparer votre session d’enregistrement sur le blog de RekYou.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *