Après la prise de voix, le Mix en studio !

Le mixage, c’est quoi ?

Le mixage consiste à créer des mélanges audios. En effet, il s’agit d’une opération technique mais aussi artistique. Il est présent au cinéma, à la télévision, à la radio et bien évidemment dans le domaine de la musique. Ce mélange permet de trouver un équilibre adéquat en modifiant le niveau d’égalisation, la dynamique et la spatialisation*. Le mixage se fait en home studio pour les films comme pour les musiques, il permet d’entendre et de comprendre tout ce qui se passe dans un enregistrement.

D’ailleurs, il s’agit d’une étape fondamentale qui transforme une collection de pistes en un ensemble musical homogène, tout en accentuant les éléments les plus importants.

Quels sont les objectifs du mix ?

D’abord, il s’agira de produire pour chaque morceau, une piste audio irremplaçable, pour cela, il faudra équilibrer :

  • La fréquence : avec une balance mélodieuse des basses, des médiums, des aigus…
  • La dynamique : afin de simplifier, par l’ajustement du volume relatif de chaque piste par rapport aux autres.
  • L’espace 3D : en confirmant l’aspect agréable à écouter de la position des différents instruments dans l’espace stéréo, mais aussi que cela réponde aux besoins créatifs.

Les effets principaux :

Afin d’atteindre ces objectifs, de nombreux effets doivent être affectés aux pistes comme les suivants :

  • L’égalisation, il s’agit d’un outil utilisé pour augmenter mais aussi diminuer le volume sonore de certaines bandes de fréquence son.
  • La compression, sert à réduire et à maîtriser la dynamique d’un instrument, c’est un outil très puissant pour équilibrer un mix.
  • La distorsion, il s’agira de plusieurs types de dégradations sonores, ainsi il existe de la distorsion numérique et analogique.

La saturation, c’est lorsqu’on sature une circuiterie, qu’on dépasse le maximum du ruban analogique. Elle peut être analogique et numérique, ce terme-là est basé sur le ruban analogique.

La saturation elle, va généralement être une distorsion, cependant, à l’inverse, une distorsion ne vaut pas nécessairement une saturation.

  • Le delay, est le temps de réponse entre le son qu’on a envoyé d’un côté et le retour qu’on entend d’un autre côté.

La reverb, c’est un effet indispensable et polyvalent en mixage par le fait qu’il soit utile mais aussi créatif. Durant la réverbération, des millions de réflexions sonores, sorties de plusieurs surfaces, sont entendues après la source initiale de son.

Câble d'un studio d'enregistrement pour un mix à paris

Les étapes du mixage :

  • Se préparer à mixer

La qualité de la source audio est primordiale afin de réaliser un bon mixage.

A partir de la première note composée, il faut anticiper les problèmes de recouvrement de fréquences en arrangeant les instruments sur plusieurs octaves. 

Pour cela, il faut vérifier :

  • Le matériel -> Micro, pieds… Cela joue un rôle important dans la qualité du mixage à réaliser.

Les principes essentiels à respecter :

  1. Enregistrer dans un lieu calme sans bruits parasites
  2. Filtrer tous les bruits parasites
  3. Vérifier l’état du matériel
  4. Enregistrer sans perte
  5. Anticiper la place sur les supports d’enregistrement
  • Sélectionner les outils

Les outils sont très importants pour la réalisation d’un bon mixage, pour cela, il faut choisir les outils adéquats pour la composition, le séquencement, le mastering* et le Djing.

  • La création

Il s’agit d’un domaine défini comme étant le plus créatif, mais aussi le plus technique. Lors de cette étape, on s’initie à créer ses propres œuvres audios, à développer sa créativité et son originalité, perfectionner ses techniques de travail ainsi que les étapes de productions.

  • Le mixage

Et après …

  • Le mastering

Lorsque le tube est dans la boîte, après l’enregistrement et le mixage il reste une étape capitale qui fera en effet, toute la différence entre un travail amateur intéressant, mais peu percutant et le prochain grand succès des radios. Clique ici pour en savoir plus sur le mastering !

  • La production

En effet, pour la production, deux champs sont à distinguer, d’une part il faudra qualifier les techniques de production musicale et d’autre part, les techniques de production audio. La maîtrise de ces deux champs permet alors une production professionnelle.

studio d'enregistrement avec un micro
Spatialisation* : Adaptation d’un appareil/engin au condition de l’espace.

Si toi aussi tu souhaites effectuer ton mix dans nos studios rejoins-nous sur RekYou !!

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *