#NICOPOP 2

 « Quand tu es jeune, c’est cool. Je n’avais pas d’argent, mais j’ai quand même réussi à manger, à vivre… Ce n’était pas la pire chose au monde. Une fois que vous êtes là, c’est votre vie. Vous ne pouvez que regarder en l’air, car il ne reste plus rien en bas » -Olivier Godji

Oliver Godji né à Lille en 1996, mieux connu sous son nom de scène Octavian, est un rappeur franco-britannique de Londres. Signé sur le label Sony Black Butter, il a sorti sa première mixtape intégrale, Spaceman, le 10 septembre 2018.

À l’âge de trois ans, il déménage en Angleterre avec sa mère pour s’établir à Camberwell après le décès de son père. Adolescent, il a remporté une bourse d’études à l’école britannique fréquentée auparavant par Adele et Amy Winehouse, mais arrête les études et quitte le domicile familial à 14 ans.

« Je ne crois tout simplement pas que vous puissiez apprendre à quelqu’un à être créatif. Dès que vous commencez à enseigner, quelqu’un perd son originalité. »


À 16 ans, il commence la musique au BPM – Bass PerMinute, une rave légale de Victoria,  majoritairement de personnes âgées de 16 à 18 ans, se déroulant dans une grande église. C’est là où il a commencé à aimer la scène.

Quand son single, Party Here,est apparue, il est passé de sans-abri à habiter dans une maison au sud de Londres.

Jusqu’à maintenant, la musique d’Octavian est indiscutablement influencée par les sons populaires de sa jeunesse. « Je ne savais pas chanter auparavant », dit-il. « J’avais cette voix râpeuse, mais je voulais chanter. Je voulais faire des chansons qui semblaient apaisantes à l’oreille. « 

Ses principales influences sont des personnes comme Bon Iver et James Blake. C’est des personnes qui n’écoutent aucune règle et font juste de la musique sans catégorie.

Octavian se dit dans tous les types de musique la house, la batterie, c’était un Raver. Avant, il aimait l’idée de danser et de faire la fête en musique et voulait fusionner tout cela dans l’influence de base du rap. Ce refus d’assimilation d’Octavian est devenu le moteur de son succès.

Le point fort d’Octavian est qu’il peut créer une ambiance puis la transformer en quelque chose de complètement différent.

Il n’a pas fallu longtemps au reste du monde pour avoir vent d’un nouveau talent britannique. En janvier, Drake a posté une vidéo de lui-même en train de chanter Party Here à l’after-party des Golden Globes, tandis que le directeur artistique de Louis Vuitton, Virgil Abloh, avait envoyé Octavian à Paris pour participer à son premier défilé. Ainsi, le hit du rappeur est devenu un phénomène mondial et les labels se battaient pour le signer. Bien que Octavian soit reconnaissant envers Drake, il a confirmé qu’il ne demanderait aucune faveur à Drake, et il a pris soin de ne pas trop en parler.

En 2019, le rap britannique est en plein essor. Pourtant, peu de nouveaux artistes attirent autant d’intrigues qu’Octavian.
Véritable phénomène et gros potentiel, l’artiste de 22 ans fidélise les nouveaux fans avec l’émotion brute de sa musique chantant tendrement avec son timbre rauque.

Si tu as bien aimé cette article et que tu veux découvrir plus d’artistes, RekYou t’invite à écouter sa playlist. 
Pour une session d’enregistrement, prise de voix, un mixage ou un mastering d’un titre ou de ton projet musical, tu peux réserver un studio d’enregistrement sur notre page RekYou
Si tu es un studio, crée ton annonce sur RekYou.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *