Les concerts à distance, une nouvelle offre musicale?

Nouveau ressort du spectacle vivant

Suite à la pandémie du Covid19 et aux mesures de confinement, l’industrie de la musique a été sérieusement impacté et doit maintenant se repenser. Depuis le confinement on voit se développer les concerts en live streaming.

L’apparition des concerts en ligne

“Tous les événements de plus de 5 000 personnes sont interdits jusqu’en septembre”, c’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe, le 28 avril à l’Assemblée, lors de la présentation de son plan de déconfinement.

Suite aux mesures prises par le gouvernement à cause du COVID19, les annonces d’annulation ou de report des événements musicaux se multiplient. On a tous vu ce genre de publications apparaître sur nos réseaux :

On avait déjà vu, pendant le confinement, de nombreux artistes réaliser des lives pour soutenir le personnel soignant et réconforter les confinés. C’est le cas de l’énorme concert caritatif “One World : Together At Home“, créé par Lady Gaga et sponsorisé par Global Citizen et World Health Organization. Plus de 70 artistes ont joué pour les 8H de diffusion en ligne. Dont les chanteuses francophones Angèle et Christine and the Queens. Cet événements présente plus de 40 millions de vues sur les différents réseaux sociaux où il était diffusé.

Les concerts à distance, une nouvelle alternative aux concerts physiques

Les alternatives en ligne se multiplient dès lors comme un moyen de minimiser les conséquences professionnelles et culturelles liées à la crise sanitaire.

Coronavirus fermeture des salles, concerts à distance la bonne idée ?
Salle de spectacle fermée à cause de la crise sanitaire

Entre le 03 juin et le 07 juin, le Festival We Love Green a lancé sa version online : We Love Green TV. On retrouve de nombreuses expériences sur leur site. Ainsi, on peut visionner les lives de certains artistes filmés dans le bois de Vincennes, où a lieu chaque année le festival, sur France TV et France Inter. On peut découvrir des jeunes talents comme James The Prophet & Pab The Kid ou s’ambiancer sur le dancefloor de la Greenroom avec des Djs sur YouTube. Il y a aussi des replays des années précédentes, des conférences… On peut même se faire livrer des plats de restaurants partenaires. C’est donc une version très aboutie d’une expérience de festival chez soi. Effectivement c’est un succès, puisqu’il a réuni près de 80 000 i-festivaliers et 7 millions d’impressions en tout.

C’est une vraie tendance qui se développe. De plus en plus d’événements annoncent leur arrivée web. Le Midem, qui rassemble chaque année le plus grand nombre d’entreprises de la musique à Cannes, a lancé sa Midem Digital Edition du 02 au 05 juin. Les conférences sont rendues accessibles à tous. “Tommorow Land Aroud the World”, disponible le 25 juillet, est également la version digitale du festival électronique belge.

Le live streaming élargit les horizons du spectacle

Jean-Louis Aubert, Matthieu Chedid, ColdPlay… De nombreux artistes se sont prêtés au jeu des lives YouTube, Facebook ou Instagram. D’autres explorent de nouvelles façons de continuer à jouer en direct et à communiquer avec leur communauté. Ainsi, Lewis Capaldi proposait le 13 mai un live musical en réalité virtuel diffusé sur Oculus et Facebook. Les fans pouvaient se rencontrer en enfilant leurs casques sur le site immersif de Socialvr pendant le concert. Cela avait déjà commencé pendant le confinement, à l’initiative du rappeur Travis Scott qui a réalisé un concert dans le jeu Fortnite et a ressemblé plus de 12 millions de spectateurs. Il a ensuite prévu une mini tournée la semaine du 26 avril, afin que les gamers de tous les fuseaux horaires puissent vivre l’expérience.

Une nouvelle offre musicale pour les artistes

Les possibilités sont immenses avec tous ces outils. Les artistes peuvent rediffuser d’anciennes prestations, interpréter des titres en live, communiquer avec leurs fans… L’ambiance “à la maison” permet aux fans de découvrir leurs artistes préférés dans un nouveau contexte plus intime. L’avantage du live, c’est qu’on peut interagir dedans et surtout le revoir autant que l’on veut, depuis son canapé.

Un modèle déjà adopté des grandes entreprises musicales

Universal Music Group, le leader de la production musicale, offre plusieurs formes d’aides. En plus d’aides financières pour les artistes dans le besoin, UMG offre aussi de l’aide technique pour leurs artistes. Il leur fournissent par exemple, de l’équipement, des logiciels et des conseils pour créer du contenu audio et vidéo professionnel chez eux. Universal Music coach ses artistes sur les performances en ligne et les soutient pour diffuser sur les réseaux sociaux et interagir avec leurs fans.

C’est pourquoi depuis le confinement les lives payants voient le jour. Alors que leur tournée est annulée, le groupe de K-Pop BTS annonce son concert “Bang Bang Con The Live”, payant et diffusé sur l’application coréenne Weverse. C’était le 14 juin à 11h heure française. Face à cette nouvelle tendance, Facebook prévoit déjà de permettre aux streamers de faire payer l’accès à certains lives.

Certains pays soutiennent les offres culturelles en ligne dans ce contexte de fermeture. L’Allemagne par exemple, prévoit jusqu’à 150 millions d’euros alloués au soutien des performances en ligne.

Rekord Live concerts RekYou
Rekord Live Wanderlust – Crédit photo Noémie Buet

De nouvelles formes de rémunération

Bonne nouvelle pour les artistes, la Sacem s’adapte à la situation difficile engendrée par l’annulation des concerts et festivals. Les concerts en livestream sont maintenant rémunérés. Grâce à des accords avec YouTube, Facebook et Instagram, les artistes toucheront des droits sur les titres diffusés. La rémunération commence à partir de 1000 vues, et un minimum est décidé selon la durée du live :

  • 10€ pour 5 minutes
  • 45€ pour un maximum de 20 minutes
  • 76€ euros pour plus de 20 minutes

Ajouté à cela, une rémunération complémentaire de 0,001€ par vues, comptabilisés à la fin d’un trimestre. Les artistes doivent simplement déclarer le live et la liste des titres joués dans leur espace membre. La déclaration des livestream est disponible depuis le 3 juin, mais les diffusions depuis le 15 mars seront prises en compte pour aider les artistes du mieux possible.

Quel avenir pour les concerts à distance ?

Des outils adaptés à la situation

Les lives vont certainement trouver un moyen de s’installer dans nos expériences musicales sur le long terme.

La mise en place de We Love Green TV apparaît même comme la première étape d’une extension du champ d’action de l’équipe au-delà du rendez-vous annuel du festival.

Le Festival WLG compte déjà utiliser sa plateforme en ligne pour l’année qui suit. De plus, cela pourrait être un moyen d’attirer de nouveaux auditeurs. On peut le voir avec le groupe Tryo qui a choisi de filmer au drone un concert dans un Bercy vide, pour remplacer leur date de 2020. Résultat : plus de 700k vues sur les lives YouYube et Facebook, contre 20k places possibles en salle. On pourrait donc imaginer des concerts avec des places virtuelles vendues en plus, pour assister au événements en live chez soi.

Mais les concerts à distance ne sont pas vivants

Le streaming permet d’innover, d’apporter de nouvelles possibilités aux expériences de concert, mais certainement pas de les remplacer. Le live est une bonne alternative en période de crise. Cependant, quand cette crise prendra fin, il ne faudra pas oublier que ces manifestations musicales servent avant tout à rapprocher les gens. Les concerts à distance permettent d’apprécier une performance et une ambiance. Ils ne permettent pas la dimension sociale qui est au coeur même du spectacle vivant. Tellement de choses sont disponibles en ligne aujourd’hui, mais la musique, elle, doit rester vivante.

Personne ne peut dire ce qui va se passer. Une autre question sans réponse est de savoir quand, même si tout rouvre, les gens se sentiront prêts à retourner en salle sans avoir peur d’attraper le virus et dans quelles conditions ?

Au vu des événements de ces dernières années : attentats, grèves, coronavirus… Il faudra plus que jamais inciter les gens à sortir dans les années qui viennent. Il en va de la vie de ce secteur.

L’été 2020 a sauté mais peut être que l’on se retrouvera pour un été 2021 grandiose ?


Prépare tes prochains titres pour tes futurs concerts lives en réservant ton studio d’enregistrement avec RekYou !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *